Le roi ordonne la création d’une commission ministérielle pour enquêter sur l’accident ferroviaire de Tanger

Sur instructions royales, les ministères de l’Intérieur et de l’Equipement mettent en place une commission conjointe pour mener une enquête administrative globale sur l’accident ferroviaire qui a fait six morts et 14 blessés.

Suite à l’accident survenu samedi 17 février 2018 à Tanger entre un train de marchandises et un véhicule de transport de personnel, faisant six morts et 14 blessés, le roi Mohammed VI a ordonné la création d’une commission conjointe entre l’Inspection générale de l’administration territoriale au ministère de l’Intérieur et l’Inspection générale du ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau pour mener une enquête administrative globale afin de déterminer toutes les circonstances de l’accident et prendre les mesures légales et administratives nécessaires contre quiconque aurait failli à sa mission.

Selon un communiqué conjoint des deux ministères, cette commission déterminera les responsabilités et procédera à une révision globale et un examen complet de toutes les mesures relatives à la sécurité des passages à niveau, sachant que le roi Mohammed VI avait donné, le 21 mai 2012, Ses instructions fermes aux services concernés afin d’assurer toutes les conditions de sécurité pour garantir la circulation sur l’ensemble des passages à niveau à travers le royaume.