FAR: des batteries de missiles chinoises entrent en fonction

Une série de batteries de missiles et de roquettes acquises par le Maroc auprès de la Chine entrent en fonction, renforçant ainsi les capacités dissuasives des Forces armées royales, dans leurs composantes terrestres et aériennes notamment.

Les détails.

De nouvelles batteries de missiles et de roquettes entrent en fonction au Maroc. « Ces batteries, quatre au total, de type WS-2, sont les plus importantes batteries de missiles à longue portée de fabrication chinoise »,

En effet, les WS-2D disposent de 6 emplacements abritant chacun une roquette de 400 mm. Les batteries existent également en 3 versions optimisées : WS-2B, WS-2C et WS-2D. Les WS-2D ont une portée de 400 km lorsqu’elles portent une ogive de 200 kg.

Propulsés au gaz, les missiles de ces batteries sont munis d’ogives de 200 kg leur conférant un grand pouvoir de destruction. Les 120 kg de gaz contenus dans leur réservoir multiplient l’impact lors de l’explosion.

Le Maroc, avec l’Egypte, sont parmi les rares pays à se doter de ces batteries de missiles à forte portée stratégique.