CEDEAO: nouvelle feuille de route pour la création de la monnaie unique

Quatre chefs d’Etat ouest-africains se retrouveront mercredi 21 février 2018, à Accra, au Ghana, pour adopter une nouvelle feuille de route, en vue d’ « accélérer le processus de création de la monnaie unique de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest » (CEDEAO), indique un communiqué de l’organisation régionale.

Cette rencontre réunira la « task force présidentielle » composée des présidents Nana Akufo-Addo (Ghana), Muhammadu Buhari (Nigeria), Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire) et Mahamadou Issoufou (Niger). Elle devrait permettre l’adoption d’une nouvelle feuille de route pour la mise en œuvre du programme de la monnaie unique de la communauté, comme il a été recommandé lors de la réunion de Niamey, du 24 octobre dernier. Ces quatre chefs d’Etats auront la lourde tâche d’examiner la nouvelle feuille de route pour accélérer le processus de la monnaie unique de l’espace d’ici 2020.

Notons que cette réunion succède aux séances de travail, des 17,18 et 19 janvier derniers, à Abuja, au cours desquelles plusieurs experts régionaux ont rédigé le document qui sera soumis, mercredi, aux quatre chefs d’Etat.

Du 17 au 19 janvier dernier, Abuja, au Nigeria, avait reçu une quarantaine d’experts régionaux qui ont travaillé sur la nomenclature de la nouvelle feuille de route. ‘’Le document issu de leurs travaux sera soumis aux chefs d’Etat le 21 février 2018, lors de leur rencontre d’Accra’’, souligne le communiqué.

Lors de la précédente réunion tenue le 24 octobre 2017 à Niamey, au Niger, la Task force présidentielle avait instruit le Comité ministériel pour organiser dans un délai de 3 mois, une réunion au cours de laquelle une nouvelle feuille de route serait soumise aux chefs d’Etat et de gouvernement membres de la Task force présidentielle.

La Cedeao qui compte actuellement huit monnaies en son sein, espère la mise en place définitive de sa monnaie unique, d’ici à 2020.

Actuellement, l’espace CEDEAO est caractérisé par la coexistence de plusieurs monnaies. Si les huit pays de l’UEMOA (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo) ont le franc CFA en commun, la Gambie, le Ghana, la Guinée, le Liberia, le Nigeria, la Sierra Leone et le Cap Vert ont chacun leur monnaie. Ce qui fait un total de huit monnaies pour 15 pays pour une population de 350 millions d’habitants avec un PIB de 628 milliards de dollars. Avec bientôt l’adhésion du Maroc, la CEDEAO fera au total 16 pays pour une population de 384 millions d’habitants.