Pays les plus transparents : Le Maroc Top 2 de la région MENA

Les résultats de cette enquête, rendus publics le 30 janvier dernier, relèvent que le score du Maroc s’est amélioré par rapport à celui de 2015, passant d’un score de 38 en 2015 à 45 en 2017, gagnant ainsi 7 points.

L’enquête «IBP» sur le budget ouvert 2017 a classé le budget marocain au deuxième rang des pays les plus transparents de la région Mena.

Le budget marocain a été classé au 2e rang des pays les plus transparents de la région Mena par l’Enquête sur le Budget ouvert au titre de l’année 2017, réalisée par l’Organisation internationale pour le partenariat budgétaire (IBP).

Les résultats de cette enquête, rendus publics le 30 janvier dernier, relèvent que le score du Maroc s’est amélioré par rapport à celui de 2015, passant d’un score de 38 en 2015 à 45 en 2017, gagnant ainsi 7 points, indique le ministère de l’Économie et des Finances dans un communiqué transmis jeudi à LJPM. De même, note la même source, le classement du Maroc a connu une amélioration remarquable passant du 74e rang, sur un total de 102 pays en 2015, au 58e rang sur un total de 115 pays couverts par l’enquête au titre de l’année 2017, relevant que grâce à ses performances, le Royaume occupe désormais la 2e place dans la zone Mena après la Jordanie.

Cette amélioration est le fruit des réformes entreprises ces dernières années par le gouvernement marocain, notamment l’adoption de la nouvelle loi organique relative à la loi de Finances, qui a mis en exergue l’importance de la sincérité, de la transparence budgétaire et de la production du Budget citoyen et son amélioration continue depuis 2012, explique le communiqué.

L’enquête sur le budget ouvert réalisée une fois tous les deux ans vise à mesurer l’indice sur le Budget Ouvert qui évalue l’état de la transparence, de la participation du public au processus budgétaire et du contrôle des budgets dans les pays à travers le monde, rappelle-t-on.