Chefchaouen: un touriste irlandais achète à 600 dirhams un souvenir vieux de 25.000 ans

Un touriste irlandais qui était en visite au Maroc, à Chefchaouen, s’est aperçu que le souvenir de voyage acheté dans une boutique d’antiquités pour 600 dirhams était en fait une corne de rhinocéros datant de 25.000 ans et évaluée par des experts à 30.000 euros!

Relayée par le site d’informations irishtimes.com, l’histoire explique que l’homme, menuisier de profession et amateur d’antiquités, était en vacances au Maroc en 2006, lorsqu’il a acheté une figurine de 6 pouces de haut dans une boutique spécialisée dans des objets d’arts islamique et romain. L’objet lui a plu en raison de son aspect asiatique et il l’a alors acquis après avoir négocié le prix affiché de 800 dirhams pour le faire baisser à 600 dirhams.

De retour en Irlande, l’homme qui souhaite garder l’anonymat, décide alors d’effectuer des recherches sur la figurine qu’il pense alors être en bois laqué, et qui représenterait selon lui l’Empereur chinois Yongle. Il est persuadé que l’objet date du XVème siècle. Son intérêt pour la figurine vire à l’obsession tant et si bien que son épouse le pousse à la faire expertiser par des professionnels.

Le couple prend alors attache avec un cabinet spécialisé à Oxford, en Grand-Bretagne. Il débourse près de 600 euros pour évaluer l’âge de l’objet.

Les résultats délivrés par le laboratoire finissent par tomber: la figurine n’est en fait pas taillée dans le bois mais dans la corne d’un rhinocéros laineux, une espèce disparue de mammifères ayant vécu à l’âge de glace, il y a 25.000 ans! La valeur de ce souvenir est estimée à 30.000 euros…

Quel recours pour le Maroc? La direction du Patrimoine relevant du ministère marocain de la Culture ouvrira-t-elle une enquête comme ce fut le cas s’agissant des ossements provenant de la queue d’un dinosaure marocain mis en vente aux enchères au Mexique?

Affaire à suivre.