Terrains de proximité: 800 unités pour les milieux rural et semi-urbain

Les terrains de proximité devraient se multiplier au cours des trois prochaines années, avec la signature mardi à Rabat, d’une convention cadre portant sur la réalisation de 800 terrains de proximité en milieux rural et semi-urbain, pour un investissement de 600 millions de dirhams.

Cette convention s’étalant de 2018 à 2020, s’inscrit dans le cadre de la coopération entre les départements gouvernementaux et les collectivités territoriales. Son objectif est d’encourager la pratique du sport et d’améliorer la condition des jeunes, indique un communiqué conjoint des ministères de l’Intérieur, de l’Économie et des finances et de la Jeunesse et du sport.

La convention, qui s’inscrit dans le cadre de la coopération entre les départements gouvernementaux et les collectivités territoriales, vise à encourager la pratique du sport et l’amélioration de la condition des jeunes, indique un communiqué conjoint des ministères de l’Intérieur, de l’Économie et des finances et de la Jeunesse et du sport.

La convention a également pour objectif de déterminer le cadre général du partenariat entre les ministères de l’Intérieur, de l’Économie et des finances, de la Jeunesse et du sport et le Fonds d’équipement communal (FEC) pour la mise en œuvre du programme visant la réalisation de terrains de proximité en milieux rural et semi-urbain, ajoute la même source.

En vertu de cette convention, le financement du programme se fera à travers des prêts accordés par le Fonds d’équipement communal aux collectivités territoriales concernées, alors que le règlement sera effectué par le ministère de la Jeunesse et du sport via le Fonds national pour le développement du sport.

Le ministère de la Jeunesse et du sport s’engage, à travers cette convention, à définir les composantes du programme en concertation avec les collectivités territoriales concernées, à aménager l’assiette foncière des futurs projets et à en assurer la supervision technique et le suivi et l’entretien, ajoute le communiqué.

Le ministère de l’Intérieur devra, de son côté, sensibiliser les collectivités territoriales à adhérer à cette initiative et à mobiliser l’assiette foncière nécessaire, alors que le ministère de l’Économie et des finances facilitera le montage financier des programmes. En vue de garantir la réussite de ce programme, il a été décidé la création d’une commission de coordination et de suivi qui sera présidée par le ministre de la Jeunesse et du sport, conclut le communiqué.