L’Indonésie s’intéresse au phosphate marocain

La République d’Indonésie s’intéresse au phosphate marocain en vue de satisfaire sa demande nationale en matière d’engrais, a souligné le vice-ministre indonésien des Affaires étrangères, Abdurrahman Mohammad Fachir.

« L’Indonésie s’intéresse aux produits marocains, notamment au phosphate qui va nous permettre de répondre à la demande nationale d’engrais », a indiqué Abdurrahman Mohammad Fachir, dont les propos ont été relayés mercredi 14 février par l’édition électronique du quotidien indonésien Jakarta Globe.

Le responsable indonésien a mis l’accent sur la nécessité de renforcer les opportunités économiques et d’investissement au profit des opérateurs des deux pays, évoquant à cet égard le projet d’accord de commerce préférentiel (Preferential Trade Agreement) (PTA) en cours de discussion entre les deux parties.

Abdurrahman Mohammad Fachir a, en outre, fait observer que la coopération bilatérale portera également sur la promotion du dialogue interreligieux.

« Dans le domaine religieux, le Maroc et l’Indonésie disposent de programmes similaires, que nous pouvons utiliser ensemble comme base de coopération, et partager également avec d’autres pays », a déclaré Abdurrahman Mohammad Fachir, cité par le journal indonésien.

Le vice-ministre indonésien des Affaires étrangères s’était entretenu mardi avec la secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Mounia Boucetta, qui s’était rendue à Jakarta, pour soumettre le plan d’action relatif à la candidature du Maroc au statut de Partenaire de dialogue sectoriel (SDP) de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN).

À lire aussi:
Le Maroc et l’Indonésie, deux pays modèles en matière de promotion des valeurs du juste milieu