Les Marocains de plus en plus connectés

En Afrique, c’est l’Afrique du Sud qui occupe la première marche du podium avec 28.580.290 d’internautes. Le Maroc arrive juste derrière et se place au 2e rang des pays ayant le plus accès à internet sur le continent. Ses voisins, l’Algérie et la Tunisie se positionnent respectivement à la 48et 65e place avec un taux de pénétration très faible pour l’Algérie: 19.7%. Le taux de pénétration de la Tunisie s’établit à 48.1%.

Il faut dire que les Marocains sont toujours friands de la diversité de puces. Selon les derniers chiffres de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), près d’un Marocain sur trois dispose de deux cartes SIM. Le nombre d’abonnés mobiles atteint ainsi près de 44 millions à fin 2017 en hausse de 5,8% par rapport à 2016, soit un taux de pénétration de 126%.

Par système de facturation, ce sont les clients du prépayé qui représentent la plus grosse part avec un parc de 40,62 millions d’abonnés (+5,43%) contre à peine 3,29 millions de clients ayant un abonnement postpayé (+10,38%). Le parc du fixe, quant à lui, continue sur son trend baissier avec 2 millions d’abonnés, soit un recul de 1,1% comparé à la même période de l’année précédente.

Mais l’augmentation du parc ne veut pas forcément dire une augmentation du trafic. Toujours selon les chiffres du régulateur, le trafic sortant de la téléphonie mobile a enregistré une baisse annuelle de 4,2% avec 55,2 milliards de minutes en 2017. Les opérateurs ne sont toutefois pas logés à la même enseigne puisque la contre performance de certains a atteint les 9% tandis que d’autres ont réussi à tirer leur épingle du jeu avec une hausse de 1,7% de leur trafic mobile annuel sortant. Rappelons à ce titre que c’est Maroc Telecom qui se place en tête des opérateurs avec 42,13% de parts de marché du mobile toutes catégories confondues, suivi d’Orange (34,79%) et d’Inwi (23,08%).

Victimes du succès des applications de messagerie instantanée, le nombre de SMS échangés sur le réseau a baissé de 22% en 2017 pour s’établir à 6,3 milliards d’unités.

Côté Internet, la connexion mobile (3G/4G) reste de loin celle plébiscitée par les Marocains puisqu’elle représente près de 94% du parc global des abonnements. En hausse de 31,69% sur une année à 20,83 millions d’abonnés, le parc Internet mobile a tout de même enregistré une baisse de 1,96% en glissement trimestriel. Selon l’ANRT, cette tendance serait expliquée par un retour à la normale après la hausse exceptionnelle des abonnements à l’Internet mobile souscrits au cours de la saison estivale notamment par les MRE.

En tête du classement mondial, on trouve la Chine, avec 721.434.547 d’internautes et 52.2 % de personnes connectées au sein de sa population. Elle est suivie de l’Inde avec 462.124.989 d’utilisateurs d’internet et un taux de pénétration de 34.8 %, puis des Etats-Unis avec 286.942.362 de personnes ayant accès à internet et un taux de pénétration de 88.5 % .