Top des 10 villes les plus embouteillées au monde

Inrix, une entreprise qui fournit une variété de services et d’informations sur le trafic routier, a comptabilisé le nombre d’heures passées dans les embouteillages à travers le monde entier.

Son classement, reprend 1.360 villes dans 38 pays. Mais non, Casablanca ne figure pas en pole position. Par contre, Paris est 12ème, avec 69 heures. Si tu galères tous les matins sur les routes, voici le top 10 des pires villes pour te rassurer.

10. Atlanta, États-Unis

Sur l’année 2017, les habitants d’Atlanta ont perdu 70 heures dans leur voiture, coincés dans les embouteillages.

9. Iourga, Russie

En 2017, les Russes de la ville de Iourga, au sud du pays, ont passé 71 heures dans les bouchons.

8. Magnitogorsk, Russie

 

À Magnitogorsk, les automobilistes russes sont restés 73 heures dans les embouteillages en 2017.

7. Londres, Royaume-Uni

 

Les Londoniens sont restés coincés 74 heures dans les bouchons en 2017.

6. Bogota, Colombie

 

À Bogota, un habitant est passé, en moyenne, 75 heures dans les embouteillages en 2017.

5. San Francisco, États-Unis

 

À San Francisco, les Américains perdent 79 heures dans les bouchons.

4. São Paulo, Brésil

Les Brésiliens de São Paulo ont perdu 86 heures dans les bouchons en 2017.

3. New York, États-Unis (ex-aequo avec Moscou)

 

Les New-Yorkais, comme les Moscovites, ont passé 91 heures dans les bouchons sur l’année 2017.

2. Moscou, Russie (ex-aequo avec New York)

 

Les Moscovites, comme les New-Yorkais, ont passé 91 heures dans les bouchons en 2017.

1. Los Angeles, États-Unis

 

Avec 102 heures passées en 2017 dans les embouteillages, les habitants de Los Angeles sont de loin ceux qui galèrent le plus pour se rendre au boulot le matin. Niveau coût, aussi évalué dans le rapport d’Inrix, un conducteur américain perd 1.445 dollars par an (en comptant l’essence et le temps de travail gâchés). Autrement dit: 300 milliards de dollars à l’échelle des États-Unis où il y a 211 millions de voitures.