Le Maroc, un pays unique au carrefour de l’Afrique, de l’Europe et du monde Arabe

Le Maroc est un pays unique qui jouit d’une position stratégique au carrefour de l’Afrique, de l’Europe et du monde Arabe, a affirmé, mardi à Jakarta, le Président du comité des représentants permanents (CRP) des pays membres de l’Association des Nations de l’Asie du Sud Est (ASEAN), Tan Hung Seng.

« Le Maroc, de par sa position géographique stratégique, est un pays unique qui constitue un trait-d’union entre l’Europe, l’Afrique et le monde arabe », a souligné M. Seng en marge de la présentation à Jakarta par la Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Mounia Boucetta, du Plan d’action de la candidature du Maroc au statut de Partenaire de dialogue sectoriel (SDP) de l’ASEAN. M. Seng a salué à cette occasion la volonté du Maroc de développer et d’approfondir davantage sa coopération avec l’ASEAN, notant que les deux parties pourront asseoir un partenariat fructueux et durable.

Le représentant permanent de Singapour auprès de l’ASEAN a insisté à cet égard sur l’importance pour les deux parties de tirer profit des opportunités économiques qui existent dans les différents secteurs d’activité.

Mme Boucetta a, pour sa part, souligné l’engagement du Maroc à partager son expérience et son expertise dans les différents domaines avec le groupement économique régional de l’Asie du sud-est, rappelant que le Royaume entretient d’excellentes relations avec les 10 pays membres de l’ASEAN.

Elle a tenu à rappeler à ce propos que malgré l’éloignement géographique, le Maroc et les pays de l’ASEAN ont toujours entretenu des relations d’amitié solides basées sur le respect mutuel et les valeurs communes de paix, de tolérance et de non-ingérence. « Plusieurs secteurs d’activité pourront faire l’objet d’un partenariat gagnant-gagnant, notamment sécuritaire, économique et socio-culturel », a-t-elle indiqué, tout en mettant en avant les efforts déployés par le Maroc en faveur de la lutte contre le terrorisme et la promotion des valeurs de la modération.

L’ambassadeur du Maroc en Indonésie, Ouadie Benabdellah, a de son côté jugé que la présentation du Plan d’action de la candidature du Maroc au SDP constitue un moment fort, qui répond aux orientations de la politique étrangère du Maroc sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI.

Il a, aussi noté que le dossier marocain comporte des actions concrètes, en offrant une vision aussi claire que réaliste sur les atouts et potentialités du Royaume. A signaler qu’avec l’adhésion en septembre 2016 au Traité d’Amitié et de Coopération (TAC) de l’ASEAN, et l’accès au statut de Partenaire de développement de la Mékong River Commission (MRC), le Maroc a opéré un positionnement stratégique sur l’échiquier de la diversification de ses partenaires économiques, ouvrant ainsi une perspective des plus prometteuses sur ce marché de la sous-région asiatique à fort potentiel de croissance et d’opportunités.