Chefchaouen a le taux de suicide le plus élevé du Maroc

La ville de Chaouen ou Chefchaouen située dans le nord du Maroc et connue à travers les cartes postales, les documentaires, à la télévision et au cinéma ainsi que le dernier clip du producteur RedOne, pour ses portes bleus et ses murs recouverts de chaux d’une blancheur éclatante, vient de se faire connaitre au Maroc et à l’étranger, pour une toute autre raison.

Ses habitants ont la fâcheuse tendance à se suicider en très grand nombre et de la même manière, par pendaison. De quoi alerter autorités, curieux et journalistes à la recherche de sujets de faits divers à sensation comme c’est le cas actuellement dans cette paisible ville montagneuse.

Les chiffres fournis sur ce phénomène inquiétant ont de quoi interpeller : pour la seule année 2017, pas moins de 47 de ses habitants sont morts par pendaison. Pire encore, 130 tentatives de suicide, toujours par pendaison, ont été recensées au cours de la même année, ce qui, proportionnellement à la population reste alarmant.

Ces suicides concernent toutes les catégories et couches sociales ainsi que des personnes de tous ages, hommes, femmes et enfants, un autre mystère à élucider. Rien ne permet de savoir comment les autorités arriveront à mettre un terme à cette hécatombe ou du moins à l’enrayer dans un premier temps. Le mystère reste entier pour l’instant et le silence de la population pesant.

À lire aussi:
(Vidéo) Suicides : que se passe-t-il dans la région de Chefchaouen ?