Une commission de suivi pour la mise en œuvre de la stratégie relative aux droits de l’Homme

Le ministre d’État chargé des droits de l’Homme, Mustapha Ramid, a annoncé ce mardi 13 février la création vers le 30 juin 2018 d’une commission de suivi chargée de l’application de la stratégie nationale relative à la démocratie et aux droits de l’Homme.

« Cette commission est appelée à gérer et à contrôler la mise en œuvre stricte de cette stratégie à laquelle ont été associées différentes parties, telles que gouvernement, ONG, partis politiques, syndicats », a déclaré Mustapha Ramid lors du forum de la MAP dont il était l’invité ce mardi 13 février.

Cette commission aura notamment pour objectif de publier un rapport annuel lié à l’exécution de la stratégie (2018-2021). Cette stratégie est « excellente, mais le défi à relever réside dans son application », selon le ministre d’État qui a reconnu l’existence de certaines lacunes concernant la peine de mort, l’adhésion à la Cour pénale internationale, l’avortement et certains aspects liés au Code de la famille.