Un Kamikaze de Daech arrêté en Bulgarie grâce aux services marocains

Un guet-apens tendu par les autorités bulgares, grâce à une information d’Interpol-Rabat, s’est soldé par l’arrestation d’un kamikaze marocain de Daech, qui a gagné la Bulgarie via la Turquie, en provenance de la Syrie. Les détails.

Un coup de filet mené par la brigade antiterroriste des services bulgares, grâce à une information d’Interpol-Rabat, s’est soldé par l’arrestation d’un très dangereux élément de l’«Etat islamique», annonce un tribunal bulgare, cité par l’AFP.

Dans un communiqué, le tribunal d’Haskovo a annoncé que le suspect, d’origine marocaine, s’était signalé sur les réseaux sociaux en possession d’ «une ceinture d’explosifs, de grenades à main, d’armes et de munitions». « Il devrait être extradé vers le Maroc », indique le tribunal.

Toujours selon la même source, le suspect, qui «travaillait au service mécanisation auprès de la direction camps militaires de la ville syrienne de Mayadine, un ancien fief de l’ «EI» situé près de Deir Ezzor», tentait de rallier clandestinement la Bulgarie, après la chute du bastion de «l’EI», Deir Ezzor, repris en octobre 2017 par les forces de Bachar El Assad.

Il ne savait peut-être pas que son mouvement était surveillé par les autorités bulgares, qui se sont mobilisées après avoir reçu un message d’alerte de la part de leurs homologues marocaines.