Al Hoceima: 5 ans et 10 de prison pour deux activistes du Hirak

La Cour d’appel d’Al Hoceima a condamné deux activistes du Hirak à des peines d’emprisonnement allant jusqu’à 15 ans de prison ferme.

La Cour d’appel d’Al Hoceima a condamné le 8 février, deux activistes du Hirak de la ville d’Imzouren. Alors que le détenu Khalid Bouhnani a écopé de 10 ans de prison ferme, l’activiste Driss El Hiloul a été condamné à 5 ans de prison ferme, rapportent des sources concordantes.

Les deux activistes étaient accusés d’avoir provoqué un incendie dans un dortoir des forces de l’ordre et entravé la voie publique en mars 2017 dans la ville d’Imzouren.

Dans la même affaire, le tribunal de première instance d’Al Hoceima avait condamné en août dernier l’activiste Jamal Oulad Abdenabi, âgé de 18 ans, à 20 ans de prison ferme.