Casablanca, La ville blanche

Casablanca fascine par sa richesse et sa culture. Ses larges avenues et sa corniche façon Riviera, son architecture à la fois art-déco et mauresque.

Voici une sélection de photos de Casablanca d’antan qui vont vous laisser nostalgique?

1- On trouvait un cinéma dans presque chaque avenue de Casablanca dont…

text alternatif

Le cinéma Vox. Il est Construit en 1935 par l’architecte Marius Boyer. Ce cinéma de 2000 places est connu pour être le plus grand du monde à son époque. En réalité, il n’est que le plus grand d’Afrique.

2- A l’époque, le transport était très moderne : voici une des nombreuses stations d’autobus à la place de France

text alternatif

En 1925 pour connaître les principaux quartiers de Casablanca, il suffisait de prendre le bus à la Place de France…autobus de marque Schneider et aussi Renault…

Avec l’avènement du Protectorat français en 1912, l’espace urbain de Casablanca a commencé à subir de nombreuses mutations afin de d’adopter un plan urbanistique adapté aux nouveaux moyens de transport. C’est ainsi que fût crée le port et toute l’infrastructure de transport, en particulier les chemins de fer…

3- Qui se souvient du Théâtre municipal ?

Le théâtre municipal est un patrimoine architectural qui a abrité les plus beaux spectacles marocains et étrangers, et où des troupes emblématiques ont fait leurs premières armes, comme Nass Al Ghiwane, le théâtre rouge et bien d´autres.

text alternatif

4- Tout le monde pouvait se baignait à la piscine municipale

text alternatif
Cette piscine d’eau de mer construite dans les rochers le long de la route d’Aïn Diab, est considérée comme la piscine la plus longue du monde à son époque : 480 mètres de longueur pour 75 mètres de large.

5- Casablanca possédait à l’époque le seul aquarium du Maroc !

text alternatif

6- Le stade “la Casablancaise” en 1960

Le stade et pavillon de l’Éducation physique ex-Parc Lyautey de Casablanca. Il se situait dans l’actuel parc de la Ligue Arabe sur l’ex-avenue d’Amade au centre ville de Casa, tout près de l’ancienne place administrative devenue place des Nations Unies avec sa fontaine lumineuse et musicale.

Texte pour malvoyants

7- Olé Casablanca

Les arènes de Casablanca se situaient sur le Boulevard d’Anfa et auraient été construites, au départ, en bois, entre 1910 et 1920. Elles appartenaient alors à une famille espagnole installée au Maroc depuis le 19ème siècle. Les arènes ont été détruites au début des années 70 sur l’ordre de Hassan II qui éprouvait du dégoût pour cette discipline qu’il qualifiait de boucherie, selon ses proches. Aujourd’hui, seul reste un terrain vague laissé à l’abandon.

Texte pour malvoyants

8- Les Noualas de Casablanca

Texte pour malvoyants

Vers la fin des années 40, la ville de Casablanca doit faire face à une importante crise du logement. Les populations s’entassent dans des bidonvilles alors que les villas et immeubles font rêver. En effet, ils regroupaient un peu plus de 50% des habitants du Maroc.