L’Atelier 21 expose les personnages imaginaires de Hossein Tallal

Du 13 février au 20 mars 2018, la galerie d’art L’Atelier 21 abrite une exposition intitulée « Portraits imaginaires » qui donne à voir les dernières peintures de l’artiste, ainsi que des tableaux plus anciens qui montrent que l’attrait de Tallal pour la figure humaine ne s’est jamais affaibli au fil des ans.

Bien qu’il s’agisse de portraits imaginaires et de facettes anonymes, l’on peut voir surgir des conseillers aux revers constellés de décorations et la foule empressée qui fait cohorte à la marche des élus. Autre point focal de l’exposition, les parures de couleurs qu’offre Tallal. Sa palette se fait ample et généreuse, conjuguant des verts acidulés, décline avec saveur des bleus éclectiques, des jaunes et des safrans somptueux.

Dans son exposition à la galerie L’Atelier 21, Tallal convoque des personnages réels, rêvés ou fictifs et multiplie les « portraits imaginaires » : « Les figures décryptées avec humour, avec dérision, baignent dans des harmonies rouges, roses, parme, que la brosse tourmente avec liberté offrant de l’amplitude – des coffrets-cadeaux – de rythmes et de couleur, aux incarnations dérisoires de notre monde », note, à juste titre l’écrivain d’art Maurice Arama.