El Khalfi: « Pas de négociations directes entre le Maroc et le Polisario »

Le gouvernement a démenti catégoriquement, ce jeudi 8 février, la propagande algéro-polisarienne en affirmant qu’aucun dialogue ni négociation indirecte ne sont programmés par le Maroc sous l’égide de l’Envoyé spécial personnel du SG de l’ONU, Horst Köhler.

Mustapha El Khalfi, Le ministre délégué chargé des relations avec le Parlement et la Société civile, porte-parole du gouvernement, a catégoriquement démenti, jeudi à Rabat, l’existence de négociations directes entre le Maroc et le front Polisario au sujet de la question du Sahara marocain, soulignant que le fait d’évoquer de telles allégations reflète “une tentative désespérée visant à dissimuler les échecs accumulés par le Polisario”.

“Il n’y a absolument pas de négociations directes (entre le Maroc et le Polisario) et rien n’est programmé dans ce sens”, a dit Mustapha El Khalfi lors du point de presse tenu à l’issue de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement.

Les parties qui véhiculent ce genre de rumeurs tentent désespérément de dissimuler les échecs successifs essuyés par le front Polisario dernièrement à tous les niveaux, a-t-il souligné.

«La position du Maroc est claire et sans équivoque. Nous nous réjouissons des acquis de la cause nationale, obtenus sous l’égide du roi Mohammed VI», a conclu le porte-parole du gouvernement.

«Aucune rencontre n’est programmée entre le Maroc et Horst Köhler», avait indiqué une source diplomatique, précisant que «les allégations colportées à ce sujet sont mensongères et participent d’une propagande qui en dit long sur le désarroi des séparatistes».