Des pesticides dangereux en vente au Maroc

Après la polémique sur la présence de produits toxiques dans les thés consommés par les Marocains et démentie par l’Office national de la sécurité sanitaire des aliments (ONSSA), des pesticides de contrebande dangereux pour la santé sont aujourd’hui pointés du doigt.

D’après le journal Assabah, trois pesticides interdits, deux originaires d’Asie et un originaire d’Europe, sont actuellement utilisés au Maroc. L’un des produits est utilisé dans la culture de la tomate et a été récemment interdit en France après des analyses qui ont révélé sa dangerosité pour les consommateurs et les agriculteurs.

Les services de l’ONSSA sont mobilisés, selon le journal, qui fait également part d’un produit importé d’Asie et qui vient d’être classé parmi les produits cancérigènes en Thaïlande.

Ces trois pesticides de contrebande seraient vendus en grande quantité au Maroc et à un prix modique, soutient le journal, révélant que l’ONSSA a collaboré avec l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) pour réviser les listes de pesticides autorisés.

10 à 15% des pesticides utilisés au Maroc sont des produits de contrebande, indique une source interrogée par le journal.