Ahmed El Azzabi lance Creative Africa

Lancée début 2018 par un jeune entrepreneur marocain, Creative Africa est une plateforme qui donne la pleine mesure du savoir-faire et du potentiel de jeunes créatifs africains, qui se démarquent dans différents domaines tels que la photographie, le web design, la peinture, mais qui incluent également des développeurs d’applications et des spécialistes en ergonomie digitale… Un concentré d’originalité, d’expériences variées et de talent brut à découvrir.

À l’initiative de ce projet, Ahmed El Azzabi, un ingénieur en génie électrique de 25 ans, s’est inspiré de son histoire personnelle pour donner naissance à une plateforme de reconnaissance et de soutien aux talents africains. Le jeune casablancais tiens également un blog personnel, dans lequel il raconte son quotidien pour encourager l’entrepreneuriat chez les jeunes. « Creative Africa s’inscrit dans une grande optique communautaire qui relie les créatifs africains, d’abord entre eux, puis avec des visiteurs et des clients du monde entier », explique Ahmed El Azzabi au HuffPost Maroc.

« Je n’ai pas aimé le fait de fixer mes honoraires en fonction mes origines et mon pays de résidence, alors que le critère principal est censé être la compétence ».

« Le projet est né de la frustration que j’ai rencontrée quand je cherchais un emploi en freelance en ligne. J’ai commencé à postuler pour des offres dans le domaine informatique, mais je recevais beaucoup de rejets car, selon eux, les tarifs que je proposais étaient trop élevés pour un ‘africain' », se souvient-il.

« Je n’ai pas aimé le fait de fixer mes honoraires en fonction mes origines et mon pays de résidence, alors que le critère principal est censé être la compétence. Pour eux, l’Afrique est un centre de réduction des coûts, chose que je n’ai pas appréciée. J’ai donc commencé à chercher une manière de montrer au monde que les Africains ont les compétences nécessaires et qu’ils méritent les mêmes salaires que les autres », invoque Ahmed El Azzabi.