Lancement à Rabat d’une plateforme de la BID dédiée à la science, la technologie et l’innovation

La Banque islamique de développement (BID) a lancé, mardi à Rabat, une plateforme dédiée à la science, la technologie et l’innovation (STI), visant à relier les innovations aux opportunités de marché et aux moyens de financement.

La plateforme appelée « Engage » offre un cadre idéal pour l’interaction et l’établissement de relations en ligne avec un vaste réseau réunissant l’ensemble des acteurs à travers le monde tels les ONG, les décideurs gouvernementaux, les chercheurs, les scientifiques et le secteur privé pour présenter des idées originales, a indiqué la conseillère du président de la BID, Hayat Sindi qui s’exprimait lors d’un séminaire consacré à la présentation de la plateforme. « +Engage+ offre trois principaux services à savoir la mise en relation, le transfert et l’appel à projets innovants », a-t-elle fait savoir, ajoutant que cette plateforme a été conçue pour accélérer le progrès socioéconomique des pays en développement au moyen de la science, la technologie et l’innovation.

Par l’entremise de « Engage », innovateurs, PME, secteur privé et pouvoirs publics peuvent bénéficier des services d’encadrement adaptés et du savoir-faire d’experts qui les aideront à formuler des idées et faire des suggestions conformes aux normes internationales reconnues, a ajouté Mme Sindi. Pour sa part, le président par intérim de l’Université Mohammed V de Rabat, Abdelhanine Belhaj a indiqué que « Engage » vise à créer un solide « networking » et renforcer les liens entre les jeunes entrepreneurs et Startups avec toutes les parties prenantes y compris les gouvernements, les ONG, les investisseurs, les académiciens, les organismes responsables des politiques d’innovation, les chercheurs, les inventeurs et les universités.

« L’objectif de cette initiative consiste à créer un écosystème d’innovation à même de contribuer à la stimulation du progrès économique et social dans les pays en développement », a-t-il expliqué. La plateforme en ligne IDB-STI permettra aux innovateurs des pays membres de la BID et du monde entier de concevoir des solutions innovantes en adéquation avec les domaines prioritaires des objectifs de développement durable à savoir l’eau et l’assainissement, l’énergie propre et abordable, la santé et le bien-être, l’éducation de qualité et la sécurité alimentaire, a-t-il précisé.

Pour assurer un meilleur accès des innovateurs, startups et sociétés à un flux continu de facilités de financement, la BID a créé le Fonds spécial « Transform », qui constitue un mécanisme financier doté de plus de 500 millions de dollars, a relevé la conseillère du président de la BID. Ce fonds devra accélérer l’application des sciences de solutions scientifiques, technologiques et innovantes de nature à favoriser le progrès socioéconomique des pays en développement, a-t-elle expliqué, indiquant que « Transform », qui constitue une autre plateforme liée à « Engage », permettra d’opérer un changement important dans la vie de millions d’individus.

La responsable de la BID a ajouté que ce Fonds fournit des capitaux d’amorçage aux innovateurs, startups et PME pour leur permettre de peaufiner leurs idées et de mettre au point un projet d’entreprise solide. « Grâce à Transform, les idées novatrices deviennent des solutions de développement concrètes, lesquelles aideront à remédier aux problèmes de développement et à autonomiser les communautés, en particulier la jeunesse pour révéler son potentiel ». En outre, « Transform » peut financer la commercialisation de la technologie développée au moyen de partenariats durables entre chercheurs et entrepreneurs, ainsi que le renforcement des capacités, a-t-elle conclut.