Safi : La centrale thermique démarre le 10 féfrier

En phase de démarrage pour le 10 février, la grande centrale thermique de Safi se confronte déjà à de gros défis. En effet, le quai à charbon du nouveau port n’est pas encore opérationnel, indique Medias24.

Ses travaux ont été suspendus après la découverte de fissures dans les fondations sous-marines du quai, mettant à mal le fonctionnement d’une centrale électrique qui demande 10 000 tonnes de charbon par jour.

En attendant que le quai de déchargement soit opérationnel, la centrale thermique s’approvisionne donc en charbon par le biais de camions depuis Jorf Lasfar, ce qui ne couvre pas tous ses besoins. La première unité, prévue de démarrer le 10 février, demande effectivement 5 000 T de charbon par jour.

Ce chiffre devra doubler au démarrage de la seconde, programmé en mars. Par ailleurs, l’opération constitue un «coût imprévu et supplémentaire (+10%) qui doit être supporté pour acheminer le charbon vers la centrale», selon la même source.