Polisario: Brahim Ghali nomme un nouveau «Premier ministre»

Formé en Algérie, Mohamad Elouali Akeik succède à Abdel Kader Taleb Omar, en fonction depuis… 15 ans.

Plus que jamais décidé à en découdre avec le Maroc, le président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) a nommé dimanche son nouveau Premier ministre en la personne de Mohamad Elouali Akeik. Ce dernier remplace Abdel Kader Taleb Omar, en fonction depuis… 15 ans. La cérémonie de passation de pouvoirs entre les deux hommes a eu lieu lundi «au siège de la ‘Primature’ en présence du personnel de la Primature et des médias», précise Sahara Press Service.

Né à Laâyoune en 1950, comme son prédécesseur, Akeik est présenté par la même source comme «l’un des premiers militants à avoir rejoint les rangs du Front Polisario», au sein duquel il a occupé «plusieurs postes administratifs et militaires». Le nouveau numéro 2 de la RASD est également lauréat de l’Académie militaire interarmes de Cherchell (90 km à l’ouest d’Alger).

Akeik est un farouche partisan de « la reprise des armes contre le Maroc », selon nos confrères de Le360, qui voient en sa nomination un «nouveau pas dans le sens de l’escalade anti-marocaine voulue par Alger». Cette décision se veut aussi un «geste» envers la tribu Izerguyine, longtemps bannie des sphères de pouvoir de la RASD, et dont est issu Akeik.