Le journaliste et écrivain Mohamed Ahmed Bahi n’est plus

Le journaliste et écrivain Mohamed Ahmed Bahi n’est plus, il est décédé lundi à Salé à l’âge de 72 ans, après un long parcours dans le monde des médias et de l’écriture.

Il avait fréquenté les rédactions de plusieurs journaux, notamment les quotidiens Al AnbaeAl MitaqRissalat Al Oumma et Assahra Al Maghribiya. Il a également été correspondant pour d’autres médias étrangers.

Membre du Conseil royal consultatif pour les affaires sahariennes (Corcas), Mohamed Ahmed Bahi avait enduré les geôles secrètes du Polisario. Une dure épreuve que le journaliste avait racontée dans son livre « Les tombes oubliées, dix ans dans les prisons secrètes du Polisario ».

Dans ce livre, il lève le voile sur les souffrances qu’endurent les sahraouis séquestrés par les séparatistes du Polisario à Tindouf. Mohamed Ahmed Bahi est également l’auteur d’autres ouvrages. La dépouille du défunt sera inhumée mardi au cimetière Sidi Belabbès à Salé.