BAD : 2 milliards de dollars pour le Maroc durant les 2 prochaines années

Khaled Sherif a mis en avant l’exemple du modèle du développement du Maroc sur les plans régional et continental. Il a expliqué, à cet égard, que le haut niveau des compétences relevant des différents secteurs et établissements publics marocains contribue efficacement au succès des programmes de partenariat.

La Banque africaine de développement (BAD) va octroyer au Maroc 2 milliards de dollars d’aides dans les deux prochaines années. C’est ce qu’a annoncé récemment Khaled Sherif, vice-président de la BAD en charge du développement régional, de l’intégration régionale et de la prestation de services, à l’issue de ses entretiens à Rabat avec Saâd Eddine El Othmani, chef de gouvernement.

Tout en exprimant son satisfecit quant aux performances économiques du Maroc, Khaled Sherif a souligné que la Banque africaine de développement continuera à accompagner le Maroc dans le cadre des priorités fixées par le gouvernement. Dans ce sens, il a mis en avant l’exemple du modèle du développement du pays sur les plans régional et continental. Il a expliqué, à cet égard, que le haut niveau des compétences relevant des différents secteurs et établissements publics marocains contribue efficacement au succès des programmes de partenariat.

Saâd Eddine El Othmani a évoqué pour sa part certaines priorités socio-économiques définies par le gouvernement, notamment dans les domaines de l’enseignement, la santé, l’emploi, la lutte contre la pauvreté et la précarité, la généralisation de la couverture médicale, le renforcement de la compétitivité de l’économie nationale, le soutien du tissu entrepreneurial, et l’amélioration du climat des affaires.

Il a également mis l’accent sur le renforcement de la part de l’industrie dans le PIB, la consolidation du rôle pionnier du Maroc en matière d’énergies renouvelables et de développement durable ou encore le renforcement du e-gouvernement. Pendant ces entretiens, il a aussi été question d’esquisser un éventuel partage d’expérience marocaine dans plusieurs domaines de développement avec les pays arabes et africains, dans le cadre d’un partenariat Maroc-BAD.

Également au programme de cette rencontre, les deux parties ont fait le point sur cette coopération qui touche le développement socio-économique et accompagne les grandes stratégies lancées par le Maroc dans divers domaines. Outre les volets de coopération discutés avec le chef de gouvernement, Khaled Sherif est aussi présent au Maroc pour la supervision des projets en cours dans le pays.

Notons que cette visite du vice-président du développement régional, de l’intégration régionale et de la prestation de services de la Banque de développement africain au Maroc est la première après sa prise de fonction le 1er novembre 2016. Elle a commencé le 29 janvier et s’est terminée le 2 février.