Aziz Akhannouch annonce la création du Conseil des RNIstes marocains du monde

Le Rassemblement National des Indépendants (RNI) veut désormais s’ouvrir aux Marocains résidant à l’étranger (MRE). Tenu ce dimanche à Paris, son congrès pour la «13e région» qui regroupe ces derniers a été marqué par la création du Conseil des RNIstes marocains du monde.

A ce rassemblement ont répondu présents plus de 500 Marocains venus d’Amérique, d’Asie, d’Afrique et d’Europe. En cette occasion, le président du RNI, Aziz Akhannouch, a indiqué que le Conseil permettra aux Marocains du monde de participer au développement de leur pays d’origine. La structure aura également pour but de centraliser les pistes de réflexion sur les questions que priorise l’agenda du parti, à savoir l’éducation, l’emploi et la santé, indique un communiqué.

Dans ce sens, Aziz Akhannouch a exprimé son intention d’appuyer sur des acteurs de la société civile et des start-ups innovantes, «à même d’accompagner, en réseau digital, un tissu de travailleurs indépendants» en misant sur le potentiel des profils marocains à l’étranger, selon la même source.

Par ailleurs, le numéro 1 du RNI propose le déploiement d’«une offre pédagogique qui transmettra les principaux préceptes de la culture marocaine et des valeurs» en dehors du pays.

De leur côté, les militants du RNI en Amérique du Nord et en Europe ont déclaré dans ce sens être prêts à accueillir des stagiaires marocains dans différentes disciplines, a indiqué le communiqué.

Cette annonce a été faite au lendemain de la réception d’une délégation du RNI par Christophe Castaner, délégué général de la République en marche (LREM). Lors de cette rencontre, les deux parti ont évoqué des pistes de coopération, mettant en avant les nouvelles manière d’appréhender l’exercice politique et d’y intégrer les jeunes.