Nabila Mounib réélue à la tête du PSU

Le conseil national du PSU a réélu, hier soir, Nabila Mounib à la tête du parti. L’issue du vote était prévisible. Il y a deux semaines, la plateforme «Nouvel horizon» de la secrétaire générale avait remporté plus de 80% des voix des congressistes.

Le parlement du PSU a également élu, samedi 3 janvier, les membres du bureau politique. Une composition marquée par l’absence de Mohamed Sassi, personnalité très connue sur la scène politique de gauche. Il fut, pendant des années, secrétaire général de la jeunesse de l’USFP avant de rompre en 2002 avec la ligne prônée par Abderrahman El Youssoufi, alors Premier ministre, rejoignant le PSU avec d’autres militants socialistes.

D’ici les élections législatives de 2021, Nabila Mounib aura à conduire le projet de fusion entre son parti, le PADS et le CNI afin d’officialiser la création de la Fédération de gauche démocratique.