Terrorisme: la sanction est tombée pour celui qui voulait faire sauter 2M

Six accusés, impliqués dans des actes terroristes, ont été condamnées une lourde peine globale (29 ans ) de prison ferme par la Chambre criminelle de première instance chargée des affaires de terrorisme.

L’un d’eux a écopé de six ans de prison, rapporte le quotidien Al akhbar de ce week-end. Un autre accusé a été condamné à la même peine, concernant un autre dossier. Dans un troisième dossier, deux  individus ont pris chacun quatre ans de prison ferme, alors que les autres en ont eu  pour trois ans respectivement.

Tous ces condamnés ont été poursuivis par la justice pour différents et graves chefs d’accusation. Constitution d’une bande criminelle, atteinte à la sécurité de l’Etat, préparation d’actes terroristes visant à semer la panique chez les paisibles citoyens et, pour l’un d’eux, implication dans des affaires de liens avec des terroristes, via les réseaux sociaux.

Selon le journal, l’un des six individus avait prémédité de faire exploser les locaux de la chaîne de Ain Sebaâ, 2M. Ceci, avec la complicité et le  soutien criminel logistique de membres de l’organisation terroriste Daech.