Agadir: La guitare à l’honneur au 1er Festival de Talborjt

Le coup d’envoi a été donné jeudi soir au premier festival «Talguit’art» d’Agadir, un événement qui met la guitare à l’honneur à travers des concerts plein air, des expositions et des débats.

Selon ses organisateurs, l’ambition est de contribuer à redonner vie au quartier de Talborjt, l’un des plus vieux de la capitale du Souss et participer à rendre l’art et la culture accessibles au grand public de la cité balnéaire et ses visiteurs.

«Le Festival est une opportunité pour rendre hommage et promouvoir le quartier Talborjt l’un des plus anciens de la ville qui a toute une histoire», indique, dans une déclaration à la MAP, la directrice de cette manifestation, Zohra Makach.

Depuis quelques années, ce quartier connait toute une dynamique de mise à niveau avec une série de travaux de réaménagement à l’initiative de la commune urbaine pour lui rendre son éclat quelque peu perdu après l’expansion uranique et démographique des derniers années.

«A travers plusieurs scènes de musiques, des expositions d’arts plastiques, des rencontres-débats, des ateliers et des masters class, le Festival fera découvrir au public cette famille d’instruments qui a joué un rôle essentiel dans l’évolution de l’histoire de la musique : les guitares», souligne l’Association «Memory Agadir» qui organise cet événement avec l’appui de plusieurs partenaires.

A l’affiche des trois jours figurent des artistes du Maroc et de l’étranger ainsi que des jeunes talents qui offrent une plongée au cœur de la guitare sous toutes ses formes.

Deux expositions photos sont également au programme de ce rendez-vous. Elles sont dédiées respectivement à la mémoire du quartier Talborjt ainsi qu’à feu Ammouri Mbark, l’une des figures emblématiques de la chanson amazighe et maître de la guitare.