Philanthropie: French Montana veut aider l’éducation marocaine

À 33 ans, French Montana est un rappeur, producteur et entrepreneur célèbre, mais beaucoup ignorent que l’homme est un homme engagé pour le développement de son pays d’origine, le Maroc.

Le rappeur French Montana est un véritable fils du Maroc, et il le prouve. Depuis qu’il a quitté le royaume pour les États-Unis, à l’âge de 13 ans, Karim Kharbouch (c’est son vrai nom) a gravi les «échelons» dans le Bronx, à New York, pour s’imposer aujourd’hui comme l’un des rappeurs les plus en vogue et les influents du showbiz américain. Ses hits, ainsi que ces collaborations à succès, sont repris partout à travers le monde. A 33 ans, l’homme a 3 albums et plus de 20 mixtapes à son compteur, et est également  un producteur et un entrepreneur reconnu. Son label Coke Boys Music en est la preuve.

Mais il est une autre facette de French Montana que beaucoup ignorent. L’artiste est, en effet, également connu pour son travail philanthropique. À titre d’exemple, lors du tournage en Ouganda du clip vidéo de son single «Unforgettable», extrait de son deuxième album studio «Jungle Rules», le «roi des featurings» y a aidé à construire un hôpital qui accueille des centaines de milliers de personnes. Une action parmi d’autres qui lui a valu d’être officiellement désigné ambassadeur de l’organisation Global Citizen, au cours d’une cérémonie à New York. Il est le premier rappeur à obtenir cette reconnaissance.

Aujourd’hui, French Montana veut aider son pays natal, le Maroc. L’information a été révélée par le site TMZ, qui explique que le rappeur veut se concentrer sur l’éducation, notamment en donnant des fonds pour l’achat d’ordinateurs, de livres et pour la construction d’écoles.