Maroc-Inde: Renforcement de la coopération en matière d’artisanat à New Delhi

Le renforcement de la coopération dans le secteur artisanal a été au centre des entretiens, jeudi à Jakarta, de la secrétaire d’Etat chargée de l’Artisanat et de l’Economie Sociale, Jamila El Moussali, et le ministre d’Etat indien du tourisme, K J Alphons.

Lors de cette rencontre, à laquelle à pris part l’ambassadeur du Maroc à New Delhi, Mohamed Malki, les deux parties ont traité des moyens susceptibles de hisser la coopération bilatérale dans le domaine de l’artisanat au rang des relations distinguées unissant les deux pays dans plusieurs secteurs d’activité.

A cet effet, Mme El Moussali a donné un bref aperçu sur l’expérience du Maroc dans le domaine de l’artisanat, notant que le secteur se veut un pilier important de l’économie sociale du Royaume. Elle a, par la même occasion, mis l’accent sur la vision stratégique de SM le Roi Mohammed VI concernant les relations maroco-indiennes, laquelle vision a été affirmée par le Souverain lors de Sa visite historique en Inde en octobre 2015 pour participer au 3ème sommet du Forum « Inde-Afrique » tenu à New Delhi.

Les potentialités touristiques aussi riches que diversifiées du Maroc ont été également exposées par la responsable marocaine, en mettant en exergue la position stratégique du Royaume qui constitue un portail sur l’Afrique et le monde arabe. Mme El Moussali a aussi jeté la lumière sur le patrimoine historique et civilisationnel ancestral du Royaume, ajoutant que le Maroc participe pour la première fois avec une délégation comprenant quelque 27 artisans au 32è festival indien de l’Artisanat « Surajkund Mela » qui se tient du 02 au 18 février.

La responsable marocaine a aussi précisé que les secteurs de l’artisanat et du tourisme pourraient également favoriser le rapprochement entre les deux peuples, rappelant le premier forum maroco-indien pour la coopération touristique organisé à Casablanca. De son côté le responsable indien a fait savoir que l’artisanat est l’un des secteurs importants du tourisme en Inde, en reflétant le patrimoine civilisationnel et identitaire du pays.

Il a, toutefois, précisé que New Delhi cherche à surmonter certaines difficultés qu’affronte le secteur de l’artisanat, notamment en relation avec la préservation de certains métiers qui ne semblent pas intéresser les nouvelles générations. Mettant en avant les fortes relations entre les deux pays, M. Alphons a souligné que la coopération bilatérale pourrait s’élargir et couvrir de nouveaux secteurs d’activité, en l’occurrence le tourisme, notant que près de 23 millions de touristes indiens passent annuellement leurs vacances à l’étranger.

Par ailleurs, Mme El Moussali s’est également entretenue avec le ministre d’Etat indien aux Affaires Étrangères, Mubashar Jawad Akbar, avant de visiter le Centre des Métiers et de l’Artisanat en Inde « central cottage industries emporium ».