Le Maroc bat le record de vitesse sur rail

L’Office national des chemins de fer vient de mettre en ligne le 8e épisode de sa web-série « LGV Tanger–Casablanca: au cœur d’un projet titanesque ». Dans celui-ci, on découvre les coulisses des tests qui ont permis au TGV marocain de rouler à 320 km/h, un record africain.

C’est la dernière ligne droite avant la finalisation, prévue l’été prochain, du projet de la ligne à grande vitesse. Ce vendredi 2 février, l’Office national des chemins de fer (ONCF) a diffusé le 8ème épisode de sa web-série dédiée à ce chantier. On peut y avoir un aperçu des tests effectués en octobre dernier et au cours desquels le premier record de vitesse sur rail dans le continent africain a été battu, avec une vitesse maximale de 320 km/h.

Toute une organisation a été déployée à bord et au sol pour réussir cet exploit.

La prochaine étape est déjà en cours et devrait se terminer par de nouveaux tests qui permettront au TGV marocain d’atteindre la vitesse de 352 km/h et valider ainsi l’infrastructure.