La Diaspora africaine au Maroc, un atout entrepreneurial au service du développement

Nombreux sont les immigrés africains qui se sont installés au Maroc, où ils ont déniché un emploi dans le secteur privé ou encore monté leurs propres projets en mettant à contribution leurs expertises et compétences au service du développement du pays, donnant ainsi l’exemple éloquent d’une migration réussie dans un pays qui a su consacrer les valeurs de vivre-ensemble entre toutes ses composantes.

« Le Maroc a considérablement développé une politique africaine ambitieuse et est devenu sur le continent un acteur économique majeur, offrant à une large communauté africaine des opportunités d’épanouissement et de prospérité grâce aux différentes démarches incitatives entreprises pour faciliter son intégration», ont été unanimes à souligner un panel de Chefs d’entreprises, de cadres, de responsables et de profils pointus africains rassemblés, jeudi à Rabat, lors d’une rencontre sur le « Rôle de la société civile dans l’encouragement de l’investissement », initiée par l’Association Internationale « Clé de la Paix pour le Développement et la Solidarité ».

Success stories et expériences réussies ont été présentés lors de ce conclave où des immigrés subsahariens ont relaté les différentes étapes franchies avant de monter leurs projets ou de décrocher un emploi décent, soulignant que le Maroc, de part son ouverture sur les différents pays africains, est devenu une destination de la Diaspora africaine désireuse de travailler ou de bâtir un projet professionnel.

Les participants à ce conclave n’ont pas manqué de formuler des propositions en appelant la société civile marocaine à la création d’une instance dédiée à la Diaspora africaine au Maroc, dont le rôle est l’accompagnement de cette population en phase amont et aval pour la création et la mise en œuvre des projets, à la mise en place de facilités de financement et au développement de l’aspect Networking entre la diaspora africaine au Maroc et dirigeants marocains afin de capitaliser sur le retour d’expériences.

Cette rencontre, qui s’inscrit dans le cadre du Forum « African Business Hour », a constitué aussi une plateforme pour débattre des moyens adéquats pour assurer une meilleure intégration des communautés africaines dans la société civile.

Une brochette d’hommes d’affaires, des personnalités du monde de la politique et des médias, des parlementaires, des membres du Corps diplomatique africain accrédité au Maroc, ainsi que des représentants de la société civile, ont pris part à ce conclave

Pour rappel, ce séminaire intervient dans le sillage des préparatifs pour la 2ème édition du Forum de « Dialogue et Investissement Africain », prévu en automne prochain à Meknès.

L’Association Internationale « Clé de la Paix pour le développement et la solidarité » est une association à but non-lucratif. Elle a pour missions d’oeuvrer à consolider le développement des cultures africaines, de promouvoir le dialogue interculturel et la cohabitation et de mettre en valeur et de gérer les talents des jeunes dans le but de réaliser une renaissance culturelle, artistique et sociale intégrée, à travers divers ateliers dans les domaines de l’environnement, du théâtre, de la musique et du sport.

Elle se propose également de développer une prise de conscience chez les jeunes et les sensibiliser aux valeurs de solidarité pour œuvrer dans le cadre de nobles causes au profit des Peuples africains et des peuples du Monde entier, d’organiser des compagnes médicales, et des événements de solidarité sur les plans national et international, de lutter contre la marginalisation sociale et de renforcer la culture de la paix, des droits de l’Homme et de la tolérance.