Voici le nombre d’agressions par jour à Casablanca

Le taux de criminalité à Casablanca ne cesse de grimper, au grand dam de ses habitants constamment inquiets. À en croire une source du journal Al Massae, les agressions à l’arme blanche et les vols sous la menace ont connu une hausse effrayante dans la métropole malgré les efforts des autorités qui tentent tant bien que mal d’assurer la sécurité de la ville.

On apprend ainsi que les commissariats de Casablanca reçoivent, chaque jour, plus de 140 plaintes liées à la criminalité. Un chiffre choc qui hérisse le poil des Casablancais, en mal de protection.

Les régions les plus concernées sont Hay Mohammadi, Ain Sbaâ, Bernoussi et Moulay Rachid à cause, selon le journal, du manque de ressources humaines et des moyens logistiques. En effectuant un simple calcul, on constate que Casablanca a un policier pour 13.333 citoyens, un arrondissement de police pour 160.000 citoyens. 

A ce propos, le quotidien rappelle qu’un commissaire de la police judiciaire de la ville a dû utiliser le 30 janvier son arme de service pour maîtriser un homme à Ain Sbaâ qui menaçait la vie de citoyens et d’éléments de la police à l’arme blanche. Sous l’effet de la drogue, le mis en cause, armé d’un sabre, a cassé le pare-brise d’un petit taxi et violemment agressé une voiture en affichant une grande résistance face à la police qui tentait de l’arrêter. Le commissaire a réussi à l’immobiliser en lui tirant à la jambe, permettant à la police de lui ôter son sabre.