« Silence, on viole!… », la plaidoirie gagnante d’une lycéenne marocaine

Sofia El Mountassir Billah, élève au lycée Lyautey de Casablanca, vient de remporter le concours de plaidoirie de Caen avec « Silence, on viole!… », une plaidoirie à travers laquelle elle dénonce les agressions et les viols dont sont victimes les femmes dans les sociétés arabes.

À travers cette plaidoirie, Sofia a également dénoncé la vision « rétrograde et humiliante » de la femme dans certaines sociétés qui réduit ces dernières à n’être que « la moitié incompétente de l’homme destinée à remplir les fonctions de mères et d’épouses ».

Sofia a ému son auditoire en évoquant l’histoire de Zineb, la jeune fille violée dans le bus en août dernier et dont l’histoire a fait un tollé sur les réseaux sociaux, ainsi qu’en rappelant le suicide d’une jeune Marocaine de 16 ans, Amina Filali, qui avait suscité un débat national qui s’était soldé par l’abrogation de l’article 475 du code pénal marocain qui stipulait que le mariage d’un violeur à sa victime dépénalisait son crime.

Sofia a par ailleurs abordé d’autres sujets tels que l’importance exagérée de l’hymen dans les sociétés arabes ainsi que l' »absence d’implication du système scolaire dans les notions de parité et de sexualité », insistant sur l’importance de l’éducation pour combattre les violations des droits de la femme.