Maroc – Jordanie: M. El Malki plaide pour une plateforme de coopération

Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki a plaidé, mardi à Rabat, en faveur du développement d’une plateforme de coopération entre le Maroc et la Jordanie dans tous les domaines, notamment politique, économique et culturel.

Lors d’entretiens avec une délégation du comité de fraternité parlementaire jordano-marocain à la chambre des représentants jordanienne, présidé par Mme Ouafae Bani Mustapha, M. El Malki a souligné l’importance de développer les relations commerciales entre les deux pays, particulièrement dans le cadre de l’accord de libre-échange, a indiqué un communiqué de la Chambre des représentants.

A l’échelle parlementaire, M. El Malki a prôné la mise en place d’un accord-cadre de coopération entre les institutions législatives des deux pays et d’un forum parlementaire maroco-jordanien, qui servira d’espace de concertation et de dialogue entre les parlements des deux pays, dans le but de promouvoir les relations bilatérales.

M. El Malki s’est également félicité des relations historiques entre les deux pays, soulignant la convergence des vues dans diverses questions d’intérêt commun, notant le rôle important joué par le Royaume de la Jordanie en tant qu’élément d’équilibre géostratégique dans la région.

Intervenant à cette occasion, les membres du comité de fraternité parlementaire jordano-marocain ont salué le développement démocratique que connait le Royaume du Maroc, notamment en ce qui concerne l’amélioration de la condition de la femme, l’instauration du pluralisme politique et l’édification de l’état des institutions.

La président du comité a indiqué, dans ce sens, que l’expérience marocaine constitue une expérience pionnière et exemplaire à l’échelle du monde arabe, souligne le communiqué.

De même, les membres du comité ont exprimé leur gratitude à SM le Roi Mohammed VI pour le rôle important que le Souverain assure, en Sa qualité de Président du Comité Al-Qods, dans le soutien du peuple palestinien et la défense de la ville d’Al-Qods, saluant l’action de la diplomatie parlementaire marocaine en face de la décision des États-Unis de transférer leur ambassade à la ville sainte, ainsi que le communiqué publié à ce sujet par l’Union parlementaire arabe.

Concernant la question du Sahara marocain, les membres du comité ont confirmé le soutien de la Jordanie à la marocanité du Sahara, saluant la sagesse dont le Royaume fait preuve dans la gestion pacifique de ce dossier, en se basant sur l’explication et la clarification de la thèse marocaine juste. Selon le communiqué, cette entrevue a constitué une occasion pour examiner les défis à relever dans la région du Moyen-Orient et pour souligner l’importance de renforcer la coopération entre le Maroc et la Jordanie au service de leurs intérêts communs et des questions de la nation arabe.