Drame à Jerada: nouveau décès dans un puits de charbon clandestin

Jerada a connu une nouvelle tragédie en cette matinée du jeudi 1er février, avec le décès d’un mineur clandestin dans les descenderies de Jerada.

A l’heure où nous mettons en ligne, les habitants en colère transportent le corps du défunt par leurs propres moyens. Un convoi funèbre composé de dizaines de véhicules se dirigeant vers la préfecture afin de protester, contre ce que les résidents perçoivent comme une non-prise en compte de leurs revendications sociales.

D’après une source syndicale locale jointe par Médias24, le défunt mineur faisait partie d’un groupe de 3 personnes qui ont tous failli périr dans l’effondrement d’un puits clandestin de charbon. Deux mineurs ont réussi à s’en extraire tandis que le 3ème est resté coincé sous les décombres.

Les autorités avaient interdit l’accès aux puits de charbon mais, selon notre source, ces mineurs sont restés 2 mois sans aucune ressource et n’ont pas eu d’autre choix que de risquer de nouveau leur vie dans les descenderies…