Emission d’un timbre postal spécialement dédié à la place Jemaa El Fna

Une cérémonie en commémoration de l’émission d’un timbre postal spécialement dédié à la mythique place Jemaa el Fna, a été organisée mercredi à Marrakech, à l’initiative de Poste Maroc (Barid Al- Maghrib) et du Conseil communal de la ville.

L’émission de ce timbre postal intervient en commémoration du 16e anniversaire de la proclamation de ce symbole du Maroc et lieu emblématique de Marrakech, comme patrimoine culturel immatériel de l’humanité, par l’organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO).

Ce timbre postal émis par le Groupe Poste Maroc prolonge la très longue tradition philatélique de promotion du patrimoine marocain initiée par ce Groupe depuis plus de 60 ans, à travers des émissions spéciales de timbres postaux commémoratifs, à l’instar de la Cité portugaise d’El Jadida (1955), Marrakech (1960), Fès (1960), Meknès (1999), l’année internationale du patrimoine culturel (2002), Essaouira (2002), Tétouan (2003), ou encore Rabat (2003) entre autres.

Lors de cette cérémonie, il a été procédé à la signature de « l’Enveloppe 1er jour de l’émission » par le directeur général de Poste Maroc, Amin Benjelloun Touimi, et le président du Conseil communal de Marrakech, Mohamed Larbi Belkaid.

Dans une allocution de circonstance, le directeur général de Barid Al Maghrib, a fait savoir que l’émission de ce timbre postal illustre clairement toute l’importance de la place Jemaa El Fna comme symbole du royaume du Maroc et lieu emblématique de Marrakech et ce, depuis la fondation de la cité ocre au 11e siècle.

Et de poursuivre que la place Jemaa El Fna est unique à plus d’un titre, en tant qu’espace où s’expriment les grandes traditions culturelles populaires marocaines, avec une immense variété de formes à savoir : la musique, les contes, le théâtre, l’acrobatie et une foule d’autres expressions artistiques.

De son côté, le président du conseil communal, a mis en avant la portée à la fois historique, culturelle et humaine de la place Jemaa El Fna, ainsi que la place de choix qu’elle occupe dans le patrimoine du royaume mais aussi, la notoriété dont elle ne cesse de jouir à l’échelon planétaire.

Et de faire observer que le classement de cette place comme patrimoine immatériel de l’humanité en 2001 par l’UNESCO, n’est autre que l’expression de l’intérêt tout particulier qu’accorde la communauté internationale à cet espace, en sa qualité de « réservoir » de richesses culturelles et civilisationnelles inestimables.

Belkaid a tenu à indiquer que l’émission de ce timbre postal n’est autre que la traduction dans les faits de cette volonté de faire revivre ce patrimoine dans ses différentes dimensions locales, nationales et humaines, et de poursuivre les efforts en vue de sa préservation et sa pérennisation.

Une exposition philatélique présentant différents timbres postaux émis par Barid Al- Maghrib autour du Maroc et de ses hauts lieux culturels et civilisationnels ainsi que des espaces classés par l’UNESCO, est aménagée pour la circonstance au hall de l’Hôtel de ville de la cité ocre.

À lire aussi:
(Vidéo) Marrakech vue par TF1: quand la cité ocre devient ville verte