Conseil supérieur du pouvoir judiciaire: 2.600 plaintes contre des juges

Le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire a recueilli, depuis sa création, un total de 2.600 plaintes contre des juges accusés de divers abus dans des affaires en justice.




Depuis sa création il y a six mois, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire a reçu près de 2.600 plaintes de particuliers accusant des juges de divers abus, rapporte le quotidien arabophone Assabah dans son édition du mercredi 27 décembre.

Des sources du journal précisent que la majorité des plaintes recueillies par le Conseil du pouvoir judiciaire a été traitée selon des critères déterminés par Mustapha Faris, président délégué du Conseil. Le processus de réception des plaintes a notamment été marqué par une notable réactivité, la procédure, qui s’inscrit dans le cadre de l’indépendance du pouvoir judiciaire, visant à réinstaller une confiance entre les citoyens et la justice marocaine.

Ces mêmes sources précisent que les plaintes en question sont soit envoyées par courrier, soit déposées au siège du Conseil. Et, chaque semaine, le cabinet du ministre de la justice reçoit des centaines de plaintes qu’il prend le soin de transmettre au Conseil supérieur de la magistrature, pour les traiter dans les plus brefs délais. Le taux de réponse à ces plaintes aurait d’ailleurs atteint 97%.

Le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire demande, en général, l’ouverture d’une enquête pour connaître tous les tenants et aboutissants du dossier avant de lui donner une suite juridique.

En tête des villes exprimant le plus de doléances, on retrouve Casablanca, suivie de Rabat, Agadir, Marrakech et Meknès.