Le Maroc et l’Indonésie, deux pays modèles en matière de promotion des valeurs du juste milieu

Situés à l’extrême Est et Ouest du monde islamique, l’Indonésie et le Maroc, malgré la distance qui les séparent, représentent des pays modèles qui ont beaucoup de similitudes et qui partagent les valeurs du juste milieu.

Les deux pays, dont l’attachement aux valeurs de modération et de tolérance n’est plus à démontrer, oeuvrent, à travers plusieurs approches et initiatives, pour présenter un modèle de l’islam basé sur le juste milieu et loin des stéréotypes et clichés.

C’est dans ce cadre que SM le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, président du Conseil supérieur des oulémas, a mis en place l’Institut Mohammed VI de formation des imams, morchidines et morchidates qui œuvre de concret à la promotion de l’islam en tant que religion de paix et de mansuétude.

“L’initiative du Souverain relative à la création de cet Institut de formation des imams, prédicateurs et des prédicatrices garantit une meilleure orientation religieuse, en assurant la maîtrise des méthodes et du savoir à même de permettre aux imams d’exercer les missions qui leur incombent”, avait déclaré à la MAP l’ambassadeur de la République d’Indonésie à Rabat, Syarief Syamsuri.

Cet institut, a-t-il ajouté, offre aux cadres religieux de plusieurs pays du monde une bonne opportunité pour perfectionner leur savoir et leurs formations, et appuyer la politique religieuse musulmane du juste milieu.

Même son de cloche chez l’imam de la mosquée de l’Istiqlal en Indonésie, Nasr Eddine Omar, qui a fait savoir à la MAP que le Maroc et l’Indonésie représentent de bons modèles pour l’islam modéré en véhiculant à la communauté internationale les vraies valeurs de cette religion pacifique loin des connotations d’extrémisme, radicalisme et de violence.

Il a aussi salué la coopération bilatérale dans le domaine religieux qui témoigne non seulement des relations solides tissées entre les deux pays, mais également d’une volonté commune et ferme pour donner une lecture profonde et au plus haut niveau, de l’islam, notamment au profit de l’occident.

“Le Maroc et l’Indonésie sont des pays leader dans la promotion des vraies valeurs de l’islam, en représentant une bonne image de ce dernier aussi bien auprès des musulmans que des non musulmans”, a affirmé, avec une grande fierté, l’imam de la plus grande mosquée en Asie du Sud-Est.

Diplômé de Dar Al Hadith Al Hassania, Husnulamal a souligné que la communauté internationale a plus que jamais besoin de l’approche de l’islam modéré et tolérant dont les valeurs sont largement incarnées par le modèle marocain.

Dar Al Hadith Al Hassania est une institution idéale qui, encadrée par de grands savants et scientifiques dans le domaine de la chariaa, permet aux adeptes de la religion musulmane de s’armer des fondements du fiqh selon une vision modérée basée sur les valeurs du juste milieu, a-t-il expliqué.

Il a aussi pointé du doigt le contexte mondial marqué par de fortes tensions religieuses et idéologiques, relevant la nécessité de s’ouvrir sur des approches qui renforcent la cohabitation entre les différents peuples, en l’occurrence le modèle marocain et indonésien.

Il a de même appelé à conclure de nouveaux accords et partenariats entre les deux pays dans le domaine religieux de manière à promouvoir les échanges bilatéraux, en rapprochant les deux peuples frères qui partagent les mêmes approches et visions religieuses.

Et de conclure que l’islam porte bien son nom et se veut un message de paix et de mansuétude valable pour tous les temps, dans tous les endroits et pour les différentes générations.

La République d’Indonésie veille, de son côté, à former des cadres religieux au sein des écoles de la chariaa qui consacrent le respect de la différence et combattent le radicalisme et le terrorisme dans leurs diverses manifestations. A travers son système d’enseignement, ce pays programme, depuis le primaire jusqu’au cycle universitaire, une matière dédiée à la lutte contre l’extrémisme.

Ce grand pays asiatique, avec près de 254 millions d’habitants dont 87 % de musulmans, assure une parfaite cohabitation entre les différentes religions et cultes malgré l’existence de près de 300 ethnies.

Nadia El Ahmar

À lire aussi:
(Vidéos) L’islam en Indonésie – Le Message par l’Esprit et le Coeur – L’Islam et la République

%d blogueurs aiment cette page :