Le Maroc va taxer les locataires Airbnb

Pour assurer une meilleure équité fiscale entre tous les acteurs du marché, les autorités marocaines viennent d’entamer des négociations avec la plateforme Airbnb en vue de taxer les nuitées.

Une source citée par le site Médias24 affirme en effet que des négociations ont débuté entre les deux parties avec pour objectif non seulement d’assurer une équité entre tous les acteurs mais aussi de maîtriser la qualité de l’offre de biens au Maroc.

Pour l’instant, la solution qui va être adoptée n’est pas encore arrêtée mais elle devrait suivre ce qui a déjà été adopté en Europe, croit savoir la même source.

Même si certains locataires estiment qu’ils ne sont pas des professionnels et qu’ils ne doivent donc pas déclarer les revenus issus des ces locations, Médias24 rappelle que les revenus sont bel et bien imposables.

À lire aussi:
Airbnb: 61 millions de dollars injectés dans l’économie marocaine cette année

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.