L’eau de vie marocaine fait sensation auprès des Américains

Désormais, aux États-Unis, le Maroc n’est plus seulement connu pour ses agrumes et produits agricoles. La mahia marocaine fait, en effet, sensation auprès des Américains.




De l’autre côté de l’Atlantique, le Maroc est bien connu, dans les bars huppés de New York, Los Angeles ou encore Washington, pour sa mahia (eau de vie), estampillée « Nahmias et Fils ». Une véritable success-story contée par le magazine Telquel dans son édition du 15 au 21 décembre. Le magazine nous apprend ainsi que David Nahmias, maître distillateur marocain installé dans le sud de New York, a eu l’idée de produire et de commercialiser cette eau de vie traditionnelle à base de figues.

Originaire de Taznakht, un petit village de la province de Ouarzazate, David Nahmias a d’ailleurs grandi, rapporte encore Telquel, au sein d’une famille qui s’est illustrée dans la production artisanale de mahia. Le représentant de la troisième génération de cette famille de producteurs explique que ses parents tenaient à fabriquer cette mahia, qui ne constituait cependant pas leur principale source de revenus, chez eux, de manière tout à fait traditionnelle. «Si mes souvenirs sont bons, ils confectionnaient 10 bouteilles par semaine seulement», déclare David Nahmias au magazine.

La distillerie n’était pas le premier choix de carrière de David Nahmias. Il avait choisi des études d’ingénierie informatique qui l’ont mené à longtemps travailler pour le secteur bancaire. C’est le décès de ses parents, à quarante jours d’intervalle, et le chômage de sa femme Dorit, trader au Forex, qui précipitent la reconversion professionnelle du couple, précise le magazine Telquel. Pour fabriquer leur spiritueux, David et Dorit utilisent la recette familiale vieille de plus d’un siècle: une production à petite échelle avec des produits naturels sans sucre ni produits chimiques ajoutés et selon le procédé de slow fabrication. Le couple produit en moyenne 6.000 bouteilles par an. Ce spiritueux d’origine marocaine est actuellement distribué dans dix États des États-Unis et au Québec. Cela dit, «Nahmias et Fils» n’est pas disponible au Maroc.




À voir:
(Vidéo) L’affaire du jeune homme ivre à la Ferrari



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.