CEDEAO: un comité de cinq pays décidera de l’adhésion du Maroc

La session ordinaire de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) tenue le 16 décembre à Abuja, au Nigéria, a décidé de mettre en place un comité pour étudier la demande d’adhésion du Maroc. 

« Un comité composé des présidents togolais, ivoirien, ghanéen, guinéen et nigérian pour adopter les termes de références et superviser l’étude approfondie des implications » de l’adhésion du Maroc à la communauté CEDEAO, annonce dimanche 17 décembre, un communiqué détaillant les travaux de la 52e session ordinaire de l’organisation de l’Afrique de l’Ouest, sans fixer de délai, pour la remise de décision du comité.

En juin 2017, à Monrovia, au Liberia, lors de leur 51e session ordinaire, les leaders ouest-africains avaient donné leur accord de principe pour l’adhésion du Maroc à la Communauté, tout en ajournant l’examen des implications d’une telle adhésion à cette 52e session.

Si une « source autorisée » avait confié récemment à nos confrères de Medias24 qu’une session extraordinaire de la CEDEAO, devrait se tenir début 2018 pour trancher sur l’adhésion du Maroc, en présence du roi Mohammed VI, le communiqué de la dernière réunion de l’organisation panafricaine n’a rien mentionné dans ce sens.

À lire aussi:
Le Maroc prêt à abandonner le dirham pour une monnaie unique africaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.