Statut d’Al Qods: le Maroc membre de la délégation ministérielle arabe chargée de contrer la décision de Trump

La Ligue arabe a annoncé, ce dimanche 17 décembre, la formation d’une délégation ministérielle arabe restreinte pour faire face à la décision américaine de reconnaître Al Qods comme capitale d’Israël.

Dans une déclaration à la presse, le porte-parole de la Ligue Arabe, Mahmoud Afifi, a souligné qu’à la lumière des contacts entrepris récemment par la Jordanie en sa qualité de président du Sommet arabe et du comité de l’initiative arabe de paix, il a été décidé de mettre en place une délégation ministérielle arabe restreinte pour mener des actions, sur les plans diplomatique et médiatique, à même de faire face aux impacts négatifs de la décision des Etats-Unis de reconnaître Al Qods capitale d’Israël et d’y transférer leur ambassade.

Cette délégation se compose des ministres des Affaires étrangères de la Jordanie, du Maroc, de la Palestine, de l’Egypte, de l’Arabie Saoudite et des Emirats arabes unis, ainsi que du Secrétaire général de la Ligue Arabe.

La première réunion de cette délégation est prévue début de la semaine prochaine à Amman.

À lire aussi:
Statut de Jérusalem: le Maroc appelle à des actions intenses et pragmatiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.