Maroc-Espagne : une coopération sécuritaire à dimension européenne

La coopération dans le domaine sécuritaire entre le Maroc et l’Espagne, qui se consolide d’année en année comme pilier fondamental des relations bilatérales, s’est articulée en 2017 aussi dans une dimension européenne, à travers deux réunions multipartites axées sur ce domaine, tenues dans le pays ibérique.

Il s’agit de la Réunion quadripartite (G4) des ministres de l’Intérieur du Maroc, du Portugal, de l’Espagne et de la France, tenue en juillet à Séville, et de la Réunion du G6 des ministres de l’Intérieur de l’Espagne, la France, l’Allemagne, le Royaume Uni, l’Italie et la Pologne, organisée en octobre également dans la capitale andalouse et à laquelle le Royaume a prix part en tant que pays invité.

Ces deux rencontres, auxquelles le Maroc était représenté par le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit, ont été une occasion de souligner, encore une fois, le rôle du Royaume en tant que partenaire important pour l’Europe dans le domaine sécuritaire, dans un contexte régional et international marqué par la recrudescence du terrorisme et la montée de l’extrémisme.

C’est ainsi que la déclaration finale de la Réunion G4 des ministres de l’Intérieur du Maroc, du Portugal, de l’Espagne et de la France a hautement salué les efforts importants déployés par le Royaume dans les domaines de la gestion des flux migratoires et de la lutte contre le trafic de stupéfiants.

«L’Espagne, la France et le Portugal reconnaissent les efforts fournis par le Royaume du Maroc en matière de gestion globale du phénomène migratoire, en associant les aspects opérationnels, la dimension humaine, ainsi les processus de régularisation et d’intégration des migrants », a souligné aussi la Déclaration de Séville, adoptée au terme de cette réunion, la quatrième du genre depuis le lancement de cette initiative en 2013 au Maroc.

Dans le domaine de la lutte contre le trafic de stupéfiants, la Déclaration de Séville a relevé que «les autorités marocaines sont en train de réaliser des efforts significatifs» en la matière.

Par ailleurs, l’Espagne, le Portugal et la France ont invité le Maroc à participer à des projets de la Plateforme européenne EMPACT (Plate-forme pluridisciplinaire européenne contre les menaces criminelles).

Cette reconnaissance européenne de l’expertise et l’expérience développées par le Maroc dans ces domaines a été confirmée aussi à travers l’invitation du Maroc à prendre part à la Réunion du G6 des ministres de l’Intérieur de l’Espagne, la France, l’Allemagne, le Royaume Uni, l’Italie et la Pologne.

Les participants à cette réunion ont mis en exergue le rôle important du Maroc, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, dans la stabilité et la sécurité régionales, notamment dans les domaines de la lutte contre le trafic d’être humains et le terrorisme.

Le Maroc est un partenaire fiable et crédible, ont-ils souligné, mettant l’accent sur la nécessité de soutenir les efforts déployés par le Royaume en faveur de la stabilité et de la sécurité du pourtour méditerranéen.

Cette réunion a été une occasion de partager l’expérience marocaine dans les domaines de la lutte contre l’immigration illégale et contre le fléau du terrorisme et d’explorer les moyens de renforcer la coopération en la matière avec les pays de l’Union européenne.

Le ministre espagnol de l’Intérieur, Juan Ignacio Zoido, a relevé que le Maroc est un pays d’une grande importance pour l’Espagne aussi bien du point de vue des relations bilatérales que de celles du Royaume avec l’UE.

« Il est inconcevable aujourd’hui de traiter des thèmes aussi importants comme la lutte contre l’immigration illégale, le terrorisme, le trafic de drogue ou le crime organisé sans la présence du Maroc», a affirmé M. Zoido dans une déclaration à la MAP  à l’issue de cette réunion.

C’est dire la grande importance accordée désormais par l’Espagne et d’autres pays européens au renforcement de leur coopération sécuritaire avec le Maroc, un pays qui apporte une grande stabilité à la rive sud de la Méditerranée.

Les deux réunions sécuritaires tenues cette année à Séville témoignent ainsi du caractère exemplaire de la coopération entre le Maroc et l’Espagne en matière de sécurité, grâce à une dynamique qui a permis de jeter les fondements d’un partenariat sécuritaire basé sur la responsabilité partagée et la confiance mutuelle.

Mohamed Taoufik ENNASSIRI

À lire aussi:
(Vidéo) Lutte antiterroriste: arrestations simultanées au Maroc et en Espagne

Laisser un commentaire