(Rapport) Au Maroc, la moitié des prostitués ne se protègent pas

52,3% des prostitués au Maroc ont des rapports non protégés. Et parmi eux, 1,3% sont séropositifs.

C’est ce que révèle le rapport du programme commun des Nations Unies sur le Sida (ONUSIDA).

Ce document, dont quelques données ont été publiées par le journal Al Ahdat Al Maghribia, atteste que ces rapports non protégés concernent aussi les homosexuels dont 5,7% sont atteints du VIH. De même que 171 Marocaines enceintes sont séropositives et reçoivent les traitements adéquats.

En 2016, 1000 nouvelles contaminations ont été recensées contre 1200 en 2015 et 1000 cas sont décédés, suite à des complications dues à la maladie. Et sur 22.000 séropositifs, seuls 8500 suivaient régulièrement leur traitement l’année dernière.

L’ONUSIDA mène son action à l’échelle mondiale pour mettre fin à l’épidémie comme menace de santé publique d’ici 2030, dans le cadre des Objectifs de développement durable. Depuis la découverte des premiers cas de VIH, il y a de cela plus trente-cinq ans, 78 millions de personnes ont été infectées par le VIH et 35 millions sont décédées de maladies liées au sida.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.