Maroc, 1er exportateur mondial d’engrais

Avec la mise en service de la troisième usine de production du groupe OCP, qui a nécessité un investissement total de 5,2 milliards de dirhams, le Maroc confortera sa place de premier exportateur mondial d’engrais.

Jorf Fertilizers Company 3 (JFC 3) permettra d’augmenter sensiblement la capacité du groupe qui devrait, selon les prévisions, atteindre 18 millions de tonnes en 2018 après l’entrée en fonction de JFC4, a déclaré le directeur du site Amine Kaf lors d’une conférence de presse organisée jeudi.

Composée d’une ligne d’engrais pouvant produire 1 million de tonnes d’équivalent d’engrais phosphatés (DAP) par an, d’une ligne d’acide sulfurique d’une capacité de 1,4 million de tonnes par an et d’une ligne d’acide phosphorique de 450.000 tonnes par an, la nouvelle usine est également dotée d’une centrale thermoélectrique d’une puissance de 62 MW et dispose d’infrastructures de stockage d’une capacité de 200.000 tonnes d’engrais, a-t-il expliqué.

Grâce à son installation au coeur de la plateforme de Jorf Lasfar, la nouvelle usine dispose de la totalité des matières premières dont elle a besoin (phosphate, soufre et ammoniac), en vertu notamment du Slurry Pipeline, lui permettant d’accéder aux différentes commodités sur place (électricité, eau et matières premières), a-t-il souligné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.