Sanctions du roi sur la gendarmerie maritime

Des gendarmes maritimes, dont un colonel, ont été sanctionnés par le roi Mohammed VI lors de sa visite à Tétouan. Les agents ont été aussitôt mutés à Laâyoune à bord d’un avion militaire parti de l’aéroport de Tétouan – Saniat R’mel.

Des erreurs trop nombreuses ont été relevées par le Roi pendant son passage à Tétouan. C’est la raison pour laquelle des sanctions disciplinaires et des mutations ont été prises à l’encontre de plusieurs éléments de la gendarmerie royale, d’après Al Massae.
C’est à M’diq que la sanction disciplinaire a été appliquée au colonel Matîich ainsi qu’à d’autres gendarmes, a précisé Al Akhbar.
Une autre preuve qui démontre le laisser-aller du corps de la gendarmerie : un citoyen aurait réussi à atteindre à la nage le souverain alors qu’il faisait du jet ski®, a rapporté le quotidien.
Certains éléments de sécurité qui gravitent autour du Roi ont déjà fait l’objet de plusieurs sanctions dans le passé. Il y a peu de temps, des policiers ont été réaffectés à l’école de police de Kénitra ! La raison ? Quelqu’un avait réussi à déjouer l’attention des agents de sécurité et à courir en direction du Roi alors qu’il se trouvait avec le roi Abdallah II de Jordanie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.