Baisse du taux de chômage au Maroc pendant la période 2017-2019

Le ministre du Travail et de l’insertion professionnelle, Mohamed Amkraz a indiqué, jeudi à Rabat, que le taux de chômage au niveau national a baissé d’un pourcentage durant la période 2017-2019.




Présentant un exposé devant le Conseil de gouvernement sur les indicateurs du marché de l’emploi entre 2017 et 2019, M. Amkraz a relevé que le taux de chômage au niveau national s’est établi à 9,2% en 2019 contre 10,2% en 2017, relevant que ce taux a connu une légère diminution auprès des jeunes âgés entre 15 et 24 ans et des femmes ainsi que chez les diplômés.

Cité par M. El Hassan Abyaba, porte-parole du gouvernement, dans un communiqué lu lors d’un point de presse à l’issue du Conseil, le ministre a précisé que durant cette même période, le nombre de chômeurs est passé de 1.216.000 à 1.107.000 chômeurs et le nombre de postes d’emploi a connu une augmentation atteignant 362.000 postes d’emploi soit 120.600 postes créés en moyenne annuellement.

Le secteur des services se taille la part du lion en matière de création d’emplois par 435.000 postes d’emploi créés durant les trois dernières années, a-t-il dit, ajoutant qu’en général, la création d’emploi concerne l’emploi rémunéré alors que la perte d’emploi concerne l’emploi non rémunéré.




Le taux de sous-emploi chez les jeunes actifs de 15 ans et plus a connu une régression lors des dernières années, a-t-il dit, soulignant qu’il a enregistré 9,2 % en 2019 alors qu’en 2017 il s’établissait à 9,8 %.

Concernant l’emploi non rémunéré (constitué essentiellement d’aides familiales), il a connu une régression durant les dernières années en s’établissant à 15,3 % en 2019 alors qu’en 2016 il était à 16,6 %, a relevé le ministre, notant que selon les données de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et le nombre d’assurés déclarés récemment, l’année 2018 a connu une hausse nette de 173.700 salariés et 2017 une augmentation de 167.100 salariés soit 341.600 salariés entre 2017 et 2018.

Au volet des programmes d’incitation à l’emploi, le nombre des bénéficiaires de ces programmes est passé de 92.288 en 2017 à 118.308 en 2019, a en outre indiqué le ministre.




À lire aussi: