Le chanteur tunisien Lotfi Bouchnak refuse 400.000 dollars pour chanter en Palestine occupée

Le célèbre chanteur tunisien Lotfi Bouchnak a rejeté l’offre tentante de 400.000 dollars pour chanter en Palestine occupée rapporte le Middle East Monitor. Le « Pavarotti arabe » aurait également refusé d’enregistrer un duo avec un artiste israélien.




«Mon passé, mes opinions, mes principes ne me permettent pas d’accepter. La cause palestinienne, disons-nous dans toutes les interviews, n’est pas seulement une question palestinienne, c’est la cause de chaque noble arabe et de chaque être humain. C’est un grief historique», a déclaré le chanteur connu pour son soutien indéfectible à cette cause.

L’artiste tunisien a révélé qu’il avait reçu des offres tentantes d’ »Israël », y compris l’enregistrement d’un duo avec un artiste israélien, mais il les a toutes rejetées.

Dans une interview à la radio tunisienne Mosaïque FM, il a déclaré que «quiconque chante en Palestine occupée doit prendre ses responsabilités, je chante pour la prison et je ne chante pas pour les prisonniers».




Lofti Bouchnak est l’un des ténors les plus célèbres du monde arabe. Il a également sorti une chanson contre «l’accord du siècle» du président américain, Donald Trump:

Dans un autre registre, le chanteur a refusé le poste de ministre de la Culture proposé par le chef du gouvernement tunisien déclarant qu’il préférait se consacrer à son art.




À lire aussi: