Soulèvement du 29 janvier 1944: un tournant décisif dans l’histoire de la lutte nationale

Le Haut-commissaire aux Anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération, Mustapha El Ktiri a indiqué que le soulèvement du 29 janvier 1944 constitue un tournant décisif et un événement marquant dans l’histoire de la lutte nationale et la mémoire de la ville de Salé. 

S’exprimant lors d’un meeting tenu, lundi à Salé, en commémoration du 74ème anniversaire du soulèvement du 29 janvier 1944, M El Ktiri a affirmé que cette célébration est l’occasion de revisiter cette épopée riche en leçons de patriotisme sincère et réel et de rappeler les multiples étapes ayant marqué l’histoire de la lutte du peuple marocain pour l’indépendance.

Il a passé en revue les étapes de ce soulèvement qui a pris le départ de Rabat et Salé pour s’étendre à plusieurs villes marocaines, à travers des manifestations massives au cours desquelles le peuple marocain a exprimé à l’unanimité sa volonté de s’affranchir du joug de l’occupant et recouvrer l’indépendance du pays, sous la conduite du glorieux Trône Alaouite.

Il a, ainsi, rappelé la contribution significative de la population de Salé et son engagement en faveur de l’indépendance, appelant la famille de la résistance nationale et toutes les composantes de la société marocaine à défendre l’intégrité territoriale du Royaume en vue de renforcer la régionalisation avancée, d’instaurer un nouveau modèle de développement et de consolider l’appartenance africaine.

La célébration de cet anniversaire a été l’occasion de rendre hommage à une panoplie d’anciens résistants et membres de l’Armée de libération, en reconnaissance des sacrifices qu’ils ont consentis pour la défense des valeurs religieuses et nationales sacrées.

A cette occasion, la délégation du Haut-commissariat, accompagnée notamment du secrétaire général de la préfecture de Salé, s’est rendue à la mosquée Assouna à Rabat, aux cimetières de Yacoub El Mansour et de Bab Laalou à Rabat et au cimetière de Sidi Benaacher à Salé, où des prières ont élevées pour le repos de l’âme des martyrs de la lutte pour l’indépendance.